Accueil » Écoterritoire » EAR améliore le rendement des réseaux d’eau potable


EAR améliore le rendement des réseaux d’eau potable



EAR détecte les fuites sur le réseau d'eau potable

Les gestionnaires de réseaux sont de plus en plus confrontés au vieillissement des conduites d’eau potable. Ainsi, sur 100 litres d’eau quittant une station de traitement, moins de 80 arrivent en moyenne chez le consommateur final. Les fuites sur le réseau ont un coût écologique et économique, mais peuvent aussi représenter un risque de contamination de l’eau. D’où des efforts importants menés par les exploitants et les collectivités pour traquer les fuites. Dernière innovation en date, la mise sur écoute. C’est la solution innovante mise en place par Saur en s’appuyant sur la technologie EAR© (Ecoute Active des Réseaux), co-développée avec les sociétés Sainte-Lizaigne et Seba KMT.

 

Un capteur au cœur de la colonne d’eau

EAR© intègre un capteur, doté de membranes hydrophone, au contact direct de l’eau circulant dans les conduites, au cœur du dispositif de branchement domestique. Or, ces membranes ont la capacité de capter – et de « traduire » sous forme d’ondes – les bruits spécifiques induits par les fuites d’eau. En s’affranchissant des bruits parasites, EAR© rend en effet possible l’acquisition directe et permanente des informations (niveau sonore et fréquence) véhiculées par la colonne d’eau. Une évolution importante de cette fréquence peut être significative d’une fuite dans un rayon de 200 mètres, y compris si les canalisations sont en PVC ou PEHD. Les données issues des capteurs EAR© sont remontées par GSM aux experts du CPO© qui peuvent alors les analyser puis mobiliser, via la plateforme d’ordonnancement, des équipes d’intervention. Une fois sur le terrain, et en s’appuyant sur la sectorisation des réseaux déployée par Saur et la corrélation à distance, les agents localisent au mètre près la fuite à réparer.

Découvrez en vidéo cette solution innovante pour l’amélioration du rendement des réseaux

L’intelligence dans les réseaux

Avec EAR©, Saur est en capacité de proposer un vrai « plus » réellement différenciant quant à l’exploitation des réseaux de ses clients. Cette offre fait désormais partie intégrante des solutions permettant un pilotage intelligent des infrastructures d’eau potable. Elle entre aussi pleinement dans la démarche de responsabilité environnementale initiée par Saur et visant à alléger la pression sur les ressources. De nombreuses collectivités territoriales l’ont d’ores et déjà compris et apprécient les gains substantiels générés par EAR©. Ainsi, d’ici fin 2017, plus de 1 000 branchements de ce type auront été déployés partout en France. Avec, à la clé, des centaines de milliers de mètres cubes d’eau potable économisés.
Outre Saint Barthélemy (cf encadré), EAR© a été déployée sur de nombreux territoires comme Nevers (Nièvre), Vendée Eau, Perpignan Méditerranée (Pyrénées-Orientales), Châteauroux (Indre), Nîmes Métropole (Gard) et Arles (ACCM – Bouches-du-Rhône).

Saint-Barthélemy : un rendement de réseau amélioré de 15 points en deux ans

A Saint-Barthélemy (Antilles), où l’eau potable est produite par deux usines de dessalement d’eau de mer, le niveau de rendement du réseau est une priorité absolue. Logique ! Aussi, dès la prise en charge des équipements de l’île, Saur a-t-elle mis en place le système EAR©, celui-ci étant couplé à la sectorisation du réseau. Résultat : le rendement avait atteint 83,4 % en 2015 contre 69,1 % deux ans plus tôt. Soit plus de
95 000 m3 d’eau économisés chaque année.

 

Les résultats en vidéo de la mise en place de EAR sur Saint-Barthélemy





Top