1, rue Antoine Lavoisier
78280 - GUYANCOURT
Tél. : + 33 1 30 60 84 00
 
 


 

 

3 décembre 2014

10ème anniversaire de Saur en Arménie

 

Armenie 10ans flyer  

 

 


 Chiffres clés


37 villes de plus de 5 000 habitants
282 villages
270 000 abonnés et

750 000 habitants desservis

10 000 km réseau de distribution d'eau potable
2 155 km réseau collecte des eaux usées


 

 

 

 

 

 

 

A l’occasion de son 10ème anniversaire en Arménie, 
le président du groupe est reçu par le Premier Ministre

 
Le 19 novembre dernier,  à l’occasion du 10ème anniversaire de la présence de Saur en Arménie,  le Premier Ministre Hovik Abrahamyan a reçu  Jérôme Le Conte,  Président Exécutif du Groupe. Le Premier Ministre a salué l’excellent esprit de la coopération entre les autorités arméniennes et le groupe Saur,  qui, au fil des années, à su progresser et se renforcer.  Il a également souligné la nécessité de poursuivre cette coopération dans les activités de la distribution d’eau.

 

Evoquant l’implication et la réussite de Saur en Arménie, Jérôme Le Conte a insisté sur la révolution numérique engagée par le groupe et les nouveaux modes de coopération, fondés sur l’échange et la transparence, qui en découleront.

 

Armenie Saur 2014Saur en  Arménie

 

Le 19 août 2004, le groupe Saur, sous la forme d’un Management Contract,  prenait  la responsabilité de  la gestion opérationnelle d’AWC (Armenian Water & sewerage company) pour  la production et la distribution d’eau pour la quasi-totalité du pays, hors la capitale, Yerevan.

Grâce aux excellents résultats obtenus par les experts Saur, ce contrat,  initialement prévu pour 4 ans, a été renouvelé à plusieurs reprises par la Banque Mondiale et l’Etat  Arménien.

 

Au terme de ces dix années, le savoir-faire Saur est devenu « la » référence  en termes d’assistance et de transfert de compétences pour les bailleurs de fonds internationaux. C’est ainsi que début 2014,  par le biais d’un second Management Contract, la KFW (bailleur institutionnel allemand) et l’Etat arménien ont étendu le périmètre d’activités du groupe à 330 000 habitants supplémentaires.

 

 



 

 

1 décembre 2014

Intempéries dans le sud : les équipes de Saur font face

intemperies 1Les graves intempéries qui ont touché le Var, jeudi et vendredi, puis les Pyrénées Orientales et l’Aude, samedi et dimanche, ont entrainé de graves dégâts sur les réseaux d’eau potable et d’assainissement. Les équipes Saur se relaient pour assurer la continuité du service

 

Les responsables et techniciens des Centres de Pilotage Opérationnels de Nîmes et Toulouse sont restées mobilisés tout le week-end afin d’apporter leur soutien aux équipes d’astreinte  - largement renforcées - qui ont œuvré sans relâche samedi et dimanche pour assurer la continuité du service et réparer les dégâts.  Dépannage électromécanique, débouchage, by-pass de station : les interventions se sont succédé non-stop au cours de ces quatre jours.

 

Intemperies 2A Bormes-les-Mimosas (Var), à la suite de l’effondrement partiel d’un pont, deux canalisations ont cédé et plusieurs quartiers de la ville ont été privés d’eau. Grâce à l’intervention de nos agents, déjà présents sur place, la population a rapidement pu être réalimentée.  L’émissaire de Bormes,  également endommagé, est en cours de réparation.

 

Dans le Sud-Ouest, dans les Pyrénées-Orientale, une conduite a été emportée sur la commune de Ponteilla tandis que sur la commune de Saint Paul de Fenouillet, le poste de relèvement principal a été complètement inondé et détruit. Sur la station d’épuration, la clôture et le dernier lit de séchage ont été également endommagés.

 

A Montauban (Tarn-et-Garonne), c’est en mode « gestion de crise » que les équipes et la collectivité ont pu faire face à la montée des eaux. La fermeture des portes anti-crues et l’ensemble des procédures associées ont été déroulées, et ces opération ont été effectué dans un temps record : 2 heures au lieu de 4 heures en temps normal. Les équipes techniques demeurent en alerte en attendant une évolution favorable de la météo.

 

Les équipes de Saur ont fait  preuve d’une grande solidarité et d’un solide esprit d’équipe, qui les ont aidés à maîtriser ces situations de crise,  particulièrement éprouvantes pour les habitants de ces départements.

 

29 novembre 2014 

 



 

 

26 novembre 2014

Point Presse du 25 novembre 2014 - Valorisation de la certification Démarche Qualité Eaux de Baignade

Une certification encore méconnue par le grand public
Saur lance dès la saison prochaine un service d'information sur la qualité de l'eau par SMS ou mail depuis omer.saur.fr

 

 

Logo Demarche Q.des eaux baignadeCette réunion organisée à l'occasion de l'édition 2014 du Salon des Maires et des Collectivités locales a été l'occasion d'officialiser la certification "Démarche qualité eaux de baignade" de l'ensemble des plages de la communauté de communes de la presqu'île de Rhuys, dans le Morbihan.

 

Avec 13 500 habitants, 5 communes et un territoire particulièrement attractif et touristique, la communauté de commune est la toute première à s'engager de fàçon collective pour cette certification.

 

Une stratégie de surveillance active a été mise en place pour les 23 sites de baignade. Plus de 400 analyses ont été effectuées au cours de la saison 2014. Pour Dominique Plat, Vice-Président de la communauté de communes, cette démarche a lié les communes les unes aux autres et a permis une vraie cohérence d'actions entre les responsables territoriaux.

 

La valorisation de cette certification, accordée par des organismes certificateurs accrédités, demeure insuffisante vis-à-vis du grand public qui accorde un grand crédit au Pavillon Bleu, mais méconnait encore la "Démarche qualité eaux de baignade" et la garantie sanitaire et environnementale qu'elle induit. Les participants ont évoqué plusieurs pistes qui permettraient d'améliorer la notoriété et la visibilité de cette certification.

 

Innovation : Saur vous informe de la qualité de l'eau par SMS ou mail

Saur, qui a accompagné 26 communes dans cette démarche de certification, propose d'aller plus loin dans les moyens dédiés à l'information du public. A partir du site omer.saur.fr, en place depuis plusieurs années pour faciliter l'échange des données d'analyses entre équipes techniques Saur et responsables de plages communaux, les estivants pourront dès la saison prochaine bénéficier de deux services inédits, disponibles sur PC ou smartphone :

  • Jaime ma baignade"J'aime ma baignade" : pour prévenir d'une pollution
    L'grâce au premier, testé cet été, les estivants internautes peuvent alerter le responsable de la baignade de tout élément polluant qu'il aura observé sur la plage ou dans l'eau ;

  • "Ma baignade m'informe"
    avec le second, il pourra s'inscrire, dès le début de la saison prochaine, sur le site omer.saur.fr et recevoir chaque jour une information sur la qualité de l'eau de sa baignade préférée (ou de ses baignades préférées) ; cette information est directement issue du résultat des analyses effectuées sur les sites de baignade. En cas d'incident ou de pollution, il est informé en quasi temps réel.

Cette manifestation s'est déroulée en présence de :

  • Géraldine Leduc, Directrice générale de l’ANMSCCT
  • Marc Francina, Député-maire d’Evian-les-Bains (74) et Président de l’ANMSCCT
  • Dominique Plat, Vice-président de la communauté de communes de Rhuys (56)
  • Pascal Kohaut, Chef de projet eaux de baignade (Saur)
  • Patrick Bonnin, Directeur marketing (Saur)




 

 

9 octobre 2014

Pélerinage de La Mecque : Saur relève le défi avec brio une fois de plus (2)

 

Hadj 2014

 

En 2014, le pèlerinage de La Mecque (Arabie Saoudite)
a rassemblé plus de 3 millions de pèlerins
 

 

Saur, a assuré cette année pour la quatrième saison consécutive la gestion de l’eau du pèlerinage du Hajj 1435 H, aux côtés la National Water Company.

 
Ce pèlerinage a rassemblé, du 2 au 7 octobre 2014, plus de 3 millions de pèlerins dans la zone sainte de Mashaer à  La Mecque. De nombreux préparatifs ont été nécessaires à la mise en place des services dans cette zone, déserte le reste de l’année. Saur a participé à assurer la distribution de l’eau potable et l’assainissement,  services essentiels pour les pèlerins, tant du point de vue rituel qu’alimentaire et sanitaire.

 

Avec moins de 0.1 % de réclamations client, le succès est au rendez-vous.

 

Fort de son expérience et de son expertise technique, Saur a pu préparer en amont  les infrastructures afin de faire face à un pic de consommation de 820 000 de m3 d’eau par jour avec une capacité de stockage de 2 Millions de m3

 

Saur a mis en place les outils adéquat au pilotage des opérations tels :

  •  Un centre de pilotage opérationnel avec des outils de reporting dédiés
  • Un laboratoire d’analyses et des dispositifs de climatisation sur les lieux de pèlerinage,
  • Un suivi en temps réel des réserves et consommations  d’eau
  • Un contrôle permanent des réseaux incendie
  • Un  centre d’appel dédié aux pèlerins

En tout ce sont plus de 8,5 Millions de m3 d’eau qui auront été consommés à La Mecque pendant le Hajj. Cette année encore, Saur a  été  unanimement reconnu pour son professionnalisme par les autorités saoudiennes.

 

10 Octobre 2014

 

 



 

 

11 juin 2014

Pologne : SNG récompensé pour la qualité de l'eau distribuée à Gdansk et Sopot

 

Remise medaille

 

Serge Bosca, directeur général de SNG, reçoit la "Médaille Européenne" pour la qualité de l'eau distribuée à Gdansk et Sopot  

POLOGNE : SAUR NEPTUN GDANSK RECOIT « LA MEDAILLE EUROPEENNE » POUR LA QUALITE DE L’EAU DISTRIBUEE A GDANSK ET SOPOT PAR LE BUSINESS CENTER CLUB DE VARSOVIE.

 

Le 4 juin 2014 à  l’occasion de la 25ème édition nationale des médailles du Business Center Club à Varsovie,  Serge Bosca, directeur général de Saur Neptun Gdansk, recevait  la « Médaille Européenne » pour la qualité de l’eau, de la part de la présidente du Bureau de Vérification, madame Magdalena Majche  Magdziak.  

 

Sous le patronage honoraire du Comité Economique et Social Européen de Bruxelles et du ministère des Affaires Etrangères de Pologne, la  cérémonie réunissait cette année près de 200 entreprises représentant  l’ensemble des secteurs économiques de Pologne. Les critères de sélection récompensaient l’entreprise dont le produit offrait une garantie de services et  de qualité dans le respect des normes européennes.

 

Certifiée ISO 2200:2005, l’eau potable distribuée par Saur Neptun Gdansk à la ville de Gdansk et de Sopot depuis plus de 20 ans répond parfaitement à ces critères, ce qui a conduit la société à être sélectionnée et nominé par le jury composé notamment de deux membres du Conseil de la BCC et d’un représentant du Comité Economique et Social Européen de Bruxelles.

 

 

 



 

 

7 février 2014

UK : Modernisation de la station de traitement des eaux usées de Dalmuir

 

Dalmuir

 

L'équipe Travaux de la station de traitement des eaux usées de Dalmuir
 

 

Modernisation de la station de traitement des eaux usées de Dalmuir : 22 millions d’euros de travaux sur 2 ans

 

La station de traitement des eaux usées de Dalmuir, gérée par Saur Glasgow pour le compte de Scottish Water, dans le cadre d’un contrat PFI (Private financing initiative)et  opérationnel jusqu’en 2026,  traite les eaux usées de 650 000 habitants, soit  378.000 m³/jour et jusque 12.6 m³ par seconde.

 

22 millions de travaux ont été mis en chantier dès  janvier 2004  afin de moderniser la station :  

 

  •  un traitement ammoniaque pour la désodorisation du site
  • un bâtiment de traitement des boues équipé de trois centrifugeuses
  •  un 4ème épaississeur

L'excellente tenue de la station et sa parfaite conformité aux exigences des normes européennes sont des points particulièrement appréciés par Scottish Water. La réception de ces travaux est prévue en été 2015. 

 

Février 2014

 



 

 

9 décembre 2013

EDM au coeur de la transition énergétique

 

Logo EDMTout en doublant sa capacité de production et de distribution, Electricité de Mayotte (EDM) lance un projet unique au monde permettant de basculer sans rupture entre énergie solaire et énergie classique.


2008 - 2014 : EDM double sa capacité de production électrique et renforce son réseau de distribution. perspective-centrale-Longoni
En juin 2012, EDM et l’Agence Française de Développement (AFD) signaient une convention de prêt de 75 millions d’euros pour le financement de l’extension de la centrale électrique de Longoni. Ce financement permettait de doter la centrale de trois nouveaux moteurs diesel de 11 MW destinés à doubler  la capacité de production de la centrale, répondant ainsi au fort accroissement de la demande de la part de la population mahoraise. Sur le site de la centrale de Longoni, les  bâtiments accueillant ces nouveaux équipements viennent d’être achevés, et il est prévu que les moteurs soient opérationnels en septembre 2014.
 
Parallèlement  à ces travaux liés à la production, EDM a lancé un vaste programme de renforcement de la distribution de 30 millions d’euros qui permettra de fournir aux clients un courant de qualité, sans risque de coupure.  Un premier chantier de construction de la nouvelle ligne HTB 90 KV de 7,5 kilomètres ralliant  le site de Longoni à Kaweni s’achèvera en avril 2014.  Une seconde ligne haute tension, rejoignant le sud de Mayotte,  est prévue pour les années à venir.

 

Outre ces projets de renforcement du réseau,  une nouvelle agence commerciale sera ouverte à Kaweni d’ici la fin de cette année  tandis que le nouveau siège d’EDM sera livré en mai 2014. 

Les photos des projets en cours

 
Avec L’Institut National de l’Energie Solaire (INES), EDM lance un programme de recherche unique au monde pour le stockage de l'énergie solaire.
C’est dans un contexte global où les départements d’outre-mer sont fortement incités à répondre aux défis de la transition énergétique que les acteurs du secteur de l’énergie se sont mobilisés à Mayotte.  L’Ile a été la première à produire 30 % de son électricité à partir d’énergies renouvelables, atteignant ainsi l’objectif fixé par le Grenelle de l’Environnement.  Mais ce seuil est aujourd’hui quasi impossible à dépasser, sous peine de mettre en péril la fiabilité de la distribution.   La production d’énergie électrique à partir d’une centrale classique est stable et prévisible, puisqu’alimentée en continu par le carburant « fuel ».  L’énergie produite à partir d’installations photovoltaïques pose le problème de l’intermittence, puisqu’elle dépend exclusivement du niveau d’ensoleillement.  
 

Le projet Opéra (Opération pilote énergies renouvelables pour sécuriser le réseau électrique autonome de Mayotte), lancé conjointement par l’INES (basé à Lyon), EDM et Sunzil Mayotte, consiste à réaliser une batterie géante, qui emmagasinerait et stockerait l’énergie solaire produite. Cette batterie, qui pourrait injecter  jusqu’à 3 mégawatts dans le réseau électrique, prendrait le relais du soleil lorsqu’il disparait, le temps pour la centrale thermique de se remettre en route. "C’est la solution technique qu’attendent toutes les régions du monde et particulièrement les outremers français pour accroître leur production en énergies renouvelables» explique Tony Pistarino, le directeur de Sunzil Mayotte. « On pourrait quasiment doubler la production électrique issue des énergies renouvelables dans le département." Avec d’autres procédés innovants, comme la prévision de l’évolution de la couverture nuageuse grâce à un système de caméras, Opéra pourrait être l’amorce d’une véritable renaissance du secteur photovoltaïque en France et dans les départements d’outre-mer.


Ce projet Opéra pourrait être financé par des fonds européens et reste également suspendu à une modification de la règlementation actuelle permettant de rendre ce projet éligible à la CSPE (Compensation des Surcouts de Production de l’Energie). Ce projet de batterie, pourrait ainsi voir le jour fin 2014.

 

 



 

 

7 novembre 2013

Inauguration le 26 octobre 2013 des nouvelles installations de tri sélectif du centre Coved d'Illats (Gironde)

 

    

Inauguration le 26 octobre 2013 des nouvelles installations de tri sélectif du centre Coved d'Illats  

 

 

L’inauguration des nouvelles installations de tri sélectif du centre Coved d’Illats, a permis de mesurer la progression technique des méthodes de tri au fil des années. Ouvert en 2000 avec 1 500 tonnes en portefeuille, le centre de tri a connu d’importants travaux de modernisation début 2013 qui ont permis d’augmenter la capacité du site à 15 000 tonnes par an, d’améliorer la qualité du tri et les conditions de travail.

Coved a largement investi dans le process et l’extension du bâtiment d’accueil pour transformer le site en un centre de tri moderne doté d’une cabine de pré-tri, d’un crible balistique et de deux matériels de tri optique pour les plastiques. Le centre, qui compte au quotidien 30 collaborateurs, trie désormais les déchets recyclables de 300 000 habitants. Insérer la photo jointe « illats_film »

 

 

 

 



 

 

2 septembre 2013

La Grande Motte (Hérault) : inauguration de la station de traitement des eaux usées

Conçue par Stereau, filiale ingéniérie du groupe,  la nouvelle station d'épuration de la Grande Motte (Hérault) a été inaugurée en juin dernier. Après 12 mois deLa grande motte station chantier, elle traite désormais la totalité des eaux collectées à la Grande-Motte, et délivre une eau conforme aux normes de la qualité « eau de baignade ».

 

Située en pleine station balnéaire, cette usine, conçue dans une démarche HQE, concilie localement les aspects environnementaux, sociaux et économiques et renforce ainsi l’équilibre naturel de la Région. Les consommations énergétiques et de consommables ont été largement réduites, et l'extrême compacité de ses installations a permis de restituer une part importante de foncier après la démolition de l'ancienne station. Cette station qui constitue pour le Groupe Saur la plus importante référence en France du procédé AQUA-RM® prévoit la réutilisation des eaux traitées pour les besoins d'arrosage de la collectivité (golf, terrain de sport...).

 

L'inauguration s'est déroulée en présence d’Yvon Bourrel Président de la communauté d’agglomération du Pays de l’Or, maire et conseiller général de Mauguio, de Stéphan Rossignol, maire de la Grande-Motte et conseiller régional, de Michel Lazerges, vice-président chargé de l’eau et de l’assainissement et Denis Reboul, directeur général de Stereau.
 
 



 

 

1 août 2013

Caen opte pour le Carboflux®

 

Station EP Caen

    

Usine de traitement d'eau potable de l'Orne  

 

Assisté de son maitre d’œuvre Merlin/Compère, Reseau, le Syndicat Mixte de Production d’Eau Potable de la Région de Caen, vient de confier au groupement Stereau/Zanello/Bienvenu la construction de sa nouvelle usine de production d’eau potable.

Face à l’évolution des normes en termes de traitement et de qualité des eaux, mais aussi afin de sécuriser la production actuelle, Reseau a décidé de faire évoluer son unité de production de l’Orne à Louvigny (Calvados - 14). Ce syndicat alimente plus de 300 000 personnes et l’usine de l’Orne est son unité de production phare, exploitée depuis de nombreuses années par Saur.

Ce projet s’inscrit dans une volonté de satisfaire le consommateur aussi bien du point de vue quantitatif que qualitatif mais, plus globalement, il doit s’intégrer dans un contexte environnemental durable. A ce titre, il sera réalisé 3 files en parallèle de 500 m3/h chacune, mettant en œuvre le meilleur de la technologie Stereau (Carboflux®, Ultra-Filtration Norit …..) insérée dans une architecture valorisante et tournée vers l’accueil du public.

 

 

 

 


©SAUR 2014