Accueil » Actualités » Comment l’eau potable est-elle gérée en période de stress hydrique ?


Actualités du 29 juillet 2019



Comment l’eau potable est-elle gérée en période de stress hydrique ?

Découvrez le plan sécheresse déployé par les équipes de Saur

Avec les fortes chaleurs, les consommations d’eau augmentent de 10 % à 15 % et la pression sur la ressource  s’accentue : 61 % des nappes phréatiques affichent un niveau modérément bas à très bas dans la mesure où la plupart des nappes ont bénéficié d’une recharge hivernale beaucoup plus faible qu’en 2018 (source  BRGM). Depuis plusieurs mois, Saur se prépare à cet épisode de stress hydrique en activant, quand nécessaire, les trois niveaux de son plan sécheresse : anticipation, vigilance, mesures exceptionnelles.

Au 29 juillet 2019, 78 départements font l’objet d’un arrêté préfectoral limitant les usages de l’eau, dont une trentaine avec un niveau de restriction qualifié de « crise » (prélèvements autorisés uniquement pour les usages prioritaires : santé, sécurité civile, eau potable,  salubrité).

Saur est bien évidemment concerné par ce phénomène climatique exceptionnel. Pour faire face à cette situation, une mobilisation humaine et technologique de grande ampleur garantit la continuité du service de l’eau.

LES TROIS NIVEAUX DU PLAN SÉCHERESSE

1 -ANTICIPATION

En amont de la période estivale, Saur s’est préparé, depuis la fin mars, à l’épisode de sécheresse que la  France traverse actuellement :

  • Expertise du système d’alimentation d’eau potable
    • Saur a proposé aux collectivités des solutions d’interconnexion entre les réseaux d’eau  potable pour garantir une ressource de substitution.
    • Les équipes de Saur ont identifié les installations clés qui nécessitaient une attention  particulière.
  • Supervision des installations sur le terrain
    • La maintenance préventive a été renforcée et le matériel le plus sollicité pendant la  période de sécheresse a été renouvelé.
    • Les stocks de matériels stratégiques (pompes, groupes électrogènes, camions-citernes, bouteilles d’eau…) ont été augmentés et les fournisseurs mobilisés pour intervenir  rapidement à nos côtés en cas de besoin.

2 – VIGILANCE ACCRUE

30 000 sites et capteurs sont télégérés depuis les 8 centres de pilotage opérationnels de Saur. Ils   remontent plusieurs centaines de milliers de données et informations par jour et permettent de suivre  en temps réel le niveau des ressources et le fonctionnement des équipements :

  • Supervision des nappes souterraines et des réseaux
    • Saur a accru la surveillance des données en temps réel (niveaux des réservoirs, des nappes  et fonctionnement des pompes).
    • Les campagnes de recherche de fuites a été amplifiée pour économiser la ressource.
  • Sensibilisation des consommateurs
    • En relai des conseils des pouvoirs publics, Saur sensibilise ses clients à un usage raisonné de l’eau (lavage de voiture, arrosage) et rappelle la nécessité d’une bonne hydratation  pour préserver sa santé.
  • Mobilisation des équipes
    • Les équipes de jour et d’astreinte sont fortement mobilisées sur les conséquences et les actions à mener suite aux fortes températures (raccourcissement des délais d’intervention  et de réponses aux sollicitations des clients).

3 -MESURES EXCEPTIONNELLES

En cas de problèmes de sécheresse extrême, Saur renforce la mobilisation de ses équipes pour mettre en  œuvre les solutions techniques palliatives et informer les consommateurs d’éventuelles mesures  exceptionnelles déployées :

  • Phase 1 : Activation des interconnexions entre réseaux
  • Phase 2 : Alimentation des réservoirs par camions-citernes
  • Phase 3 : Utilisation d’unités mobiles de traitement
  • Phase 4 : Distribution de bouteilles d’eau
  • Information des consommateurs
    • Des messages ciblés sont adressés aux consommateurs par téléphone, email  ou sms.
  • Renforcement des moyens
    • Grâce à son implantation sur l’ensemble du territoire, Saur a la capacité de renforcer ses  équipes 24h/24, 7j/7. En faisant jouer la solidarité entre ses équipes, Saur peut concentrer  ses moyens sur les zones critiques.

L’ensemble de ce dispositif de crise s’appuie sur les différentes expertises et technologies regroupées au  sein de nos 8 CPO répartis sur l’ensemble du territoire. Ce centre névralgique de contrôle, de gestion et  d’analyse des données des services d’eau et d’assainissement des collectivités est doté des meilleures  technologies numériques. C’est cette avance technologique et l’organisation associée qui nous permet  d’intervenir rapidement au bénéfice de nos clients particuliers, professionnels et collectivités territoriales.

CPO © : LES CHIFFRES CLES

8 CPO® en France : Toulouse (Haute-Garonne), Saumur (Maine-et-Loire), Lyon (Rhône), Serris (Seine-et-  Marne), Nîmes (Gard), Vannes (Morbihan), Le Tampon (La Réunion), Le Robert (Martinique)

Plusieurs centaines de milliers de données et d’informations gérées quotidiennement :

  • 180 000 km de réseaux  d’eau potable
  • 3,2 millions de branchements d’eau potable
  • 4 000 installations de traitement connectées • 8 millions d’interventions ordonnancées par an
  • Plus de 30 000 sites et capteurs télégérés
  • 3 100 agents en action sur le terrain


contact(s) pour ce communiqué :

Laurent Maillard – 06 60 59 77 07 – laurent.maillard@saur.com



Top