Accueil » Communiqués de presse » L’Agglomération d’Agen confie à Saur la gestion de ses services d’eau et d’assainissement


Actualités du 28 novembre 2018



L’Agglomération d’Agen confie à Saur la gestion de ses services d’eau et d’assainissement

 

Le 28 novembre 2018, Jean Dionis du Séjour, Président de l’Agglomération d’Agen, Pierre Delouvrie, Maire de St Hilaire de Lusignan et vice-président en charge de l’eau et de l’assainissement, et Louis-Roch Burgard, Président exécutif de Saur, signent officiellement la DSP eau et assainissement de l’Agglomération. Voté le 11 octobre dernier, ce contrat accorde à Saur la gestion des services d’eau potable et d’assainissement des près de 100 000 habitants de l’agglomération à travers une société dédiée : Eau de Garonne.

 

Cette signature officielle intervient après que le tribunal de Bordeaux a confirmé le 12 novembre 2018 la validation de l’attribution du contrat pour la gestion de l’eau potable et de l’assainissement de l’Agglomération d’Agen à Saur, le juge des référés ayant rejeté toutes les requêtes de l’ancien délégataire.

 

Par une offre innovante et tournée vers la co-construction, Saur a su convaincre les 31 communes de l’agglomération de lui confier ses services d’eau et d’assainissement, gérés depuis 75 ans par la concurrence ou en régie. Saur a structuré son offre autour d’engagements ambitieux.

 

La création d’une société dédiée, Eau de Garonne, initie un mode de fonctionnement participatif et transparent pour la gestion des services, qui permettra de suivre la réalisation des engagements contractuels et disposer de l’information en continu.

 

 

L’amélioration du rendement de réseaux. Par une réduction de 30 % du volume de fuites, elle permettra de réaliser une économie de 12 millions m3 sur la durée du contrat. Elle sera rendue possible par la mise en place d’une équipe dédiée à la recherche et à la réparation de fuites. Saur s’engage en parallèle sur la mise en œuvre d’une politique d’innovation en déployant des capteurs intelligents sur l’ensemble des 1 500 km de réseaux (débitmètres, capteurs, sondes, branchements connectés, corrélateurs acoustiques…).

 

La reconstruction de l’usine de production d’eau de Sérignac, qui prélève et traite jusqu’à 5 100 m3 d’eau par jour de la Garonne. Elle offrira un niveau de traitement de l’eau optimal pour les consommateurs de l’Agglomération tout en ayant un impact environnemental faible : intégration paysagère, autonomie en consommation énergétique du site via notamment l’installation de panneaux solaires et d’une turbine hydrolienne utilisant la force de la Garonne pour la création d’énergie propre…

 

Une performance accrue en matière d’assainissement sur les 484 km du réseau de collecte, les 144 postes de relevage et les 9 stations d’épuration en identifiant les points critiques et proposant des solutions pragmatiques et pertinentes. Saur a notamment établi une véritable stratégie en matière de lutte contre les eaux parasites sur l’ensemble du territoire, avec 170 points de mesures, 22 328 ml de test à la fumée par an et le contrôle de 366 branchements existants par an.

 

Une relation client réinventée, au plus près des consommateurs. Saur s’est engagé à ouvrir deux points d’accueil clientèle, dont un en centre-ville au 97 Boulevard Carnot, avec des conseillers clientèle dédiés aux 51 500 abonnés de l’agglomération. L’ensemble des compteurs de l’Agglomération sera équipé d’un système de télérelève d’ici à 2022 permettant aux consommateurs un surveillance de leur consommation en temps réel.

 

Un ancrage territorial fort. Saur s’est engagé à créer de l’emploi local en implantant une Direction Régionale à la Technopole Agen Garonne (TAG) ainsi qu’un Centre de pilotage opérationnel dédié (CPO), « tour de contrôle de l’eau » qui permet une supervision en temps réel du fonctionnement des services d’eau et d’assainissement, mais également de centraliser les expertises en un même lieu. En parallèle de ces emplois directs, Saur s’est engagé dans une politique volontariste de dynamisation autour de son implantation agenaise en créant son Lab, véritable incubateur d’entreprises sur le territoire communautaire. Au travers de ce Lab, des innovations seront testées pour stimuler l’écosystème de start-up et PME locales. En France, pour un emploi créé, Saur soutient près de trois autres emplois indirects grâce à sa politique volontariste de faire vivre le territoire sur lequel il est implanté.

 

Pour assurer l’adhésion des collaborateurs à ce projet et préparer dès maintenant la continuité dans la conduite des opérations, Saur a réuni l’ensemble des équipes actuellement affectées à ce service et les collaborateurs de Saur qui pourraient être mobilisés pour la gestion de ce contrat.

 

Pour Louis-Roch Burgard, président exécutif de Saur : « Je me réjouis de la confiance témoignée par l’agglomération d’Agen. Les équipes de Saur ont à cœur d’offrir la meilleure qualité de service à leurs clients et sont heureuses d’accueillir en leur sein les personnels aujourd’hui intégrés au service. Ce succès vient souligner la bonne santé financière de Saur et ses moyens de développement, confortés par l’arrivée à son capital d’un futur actionnaire EQT, fonds européen spécialisé dans les infrastructures et les investissements de longue durée pour accompagner les entreprises dans leur croissance. »

 

Chiffres clés eau potable : 51 500 abonnés, 4 unités de production, 34 réservoirs de stockage, 1 550 km de réseaux.

 

Chiffres clés assainissement : 35 400 abonnés, 9 stations d’épuration pour une capacité totale de traitement de 200 000 équivalent-habitants, 144 postes de relevage, 500 km de réseaux.



contact(s) pour ce communiqué :

Saur – Fabienne Lopez – 06 49 18 33 62 – fabienne.lopez@saur.com



Top