Accueil » Communiqués de presse » Saur déploie son 400 000ème compteur d’eau en télérelève à Châteauroux (Indre)


Actualités du 15 juin 2020



Saur déploie son 400 000ème compteur d’eau en télérelève à Châteauroux (Indre)


Saur a déployé son 400 000ème compteur sur l’agglomération de Châteauroux (Indre) et se positionne ainsi comme un des acteurs majeurs maîtrisant cette technologie. Le Groupe permet ainsi à la collectivité et aux consommateurs de bénéficier de services additionnels, comme l’alerte surconsommation.

« La consommation des abonnés au service de l’eau est la plupart du temps mesurée par des compteurs dont l’index est relevé manuellement », explique Frédéric Brunner, responsable compteurs communicants chez Saur. « Si ce mode de relève et de facturation répond pleinement à la réglementation en vigueur, il ne correspond plus aujourd’hui aux attentes des consommateurs. Ils ont besoin d’utiliser un service avec les standards communs en matière de consommation, dans le gaz et l’électricité notamment. Ils ne veulent plus être dérangés en période de relève, ils ne veulent plus attendre la réception de leurs deux factures annuelles (dont l’une estimée) pour connaître leur consommation. Ils veulent la suivre en temps réel. »

Un constat qui témoigne de la mise en avant des multiples avantages de la télérelève et qui a séduit l’agglomération de Châteauroux (Indre), où près de 16 000 nouveaux compteurs ont été installés ces trois dernières années. Le principe en est simple : une architecture radio permet de relever automatiquement l’index du compteur au moins une fois par jour et d’envoyer cette donnée au Centre de Pilotage Opérationnel (CPO) de Saur. Sur place, un expert est dédié à la supervision des données et à l’analyse des écarts anormaux de consommation.

Dès l’obtention du contrat, en 2016, une équipe spécifique composée de sept agents et d’un chef de projet avait été mise en place pour le changement du parc de compteurs de l’agglomération. « Un vraie aventure en soi », raconte avec le sourire Sylvain Yvernault, chef du projet sur Châteauroux. « Et, au final, de nouveaux services innovants pour le consommateur ». En se connectant sur leur espace client, à domicile ou en mobilité, les Castelroussins peuvent désormais suivre au quotidien l’évolution de leur index, se fixer des objectifs de consommation et être même avertis par mail et SMS d’une consommation anormale, signe potentiel d’une fuite à domicile ou sur leur terrain. Une technologie qui a montré toute sa pertinence pendant la période Covid, où ce service de relève et l’interface associée étaient disponibles en temps réel, 24h/24.

Témoignage reçu par mail d’un habitant de Châteauroux : « Grâce à l’alerte Conso, Saur m’a contacté pour m’indiquer qu’il y avait peut-être une fuite chez moi. Ils avaient constaté une consommation anormale
d’après mon compteur connecté.
J’ai immédiatement appelé un plombier et il a trouvé une fuite dans mon sous-sol ! Merci pour ce service bien utile.
Sans cette alerte, j’aurais été surpris par ma prochaine facture… »

Avant la télérelève, il y avait une relève manuelle et un index estimatif par an sur la base de l’historique de consommation du foyer. « Cela présentait de nombreux inconvénients : nécessité de la présence de l’habitant lorsque le compteur est situé en zone privative, facturation ne correspondant pas de manière fine au cycle de consommation ou à l’évolution du foyer ou encore absence de détection précoce des fuites après compteur », souligne Frédéric Brunner.
Au-delà de « l’alerte conso », l’utilisation de données de consommations quotidiennes permet également d’élargir l’éventail de services à destination des abonnés particuliers et professionnels, mais aussi de la collectivité elle-même en tant qu’utilisatrice du service d’eau potable. Ces nouveaux services viendront accompagner le consommateur pour mieux maîtriser sa consommation d’eau.

Enfin, ce service de télérelève et l’architecture mise en place sont totalement interopérables. « Le langage de nos modules radio est normé par l’Afnor, sans spécificité propre à certains opérateurs ou fournisseurs de compteurs. Le développement de spécificités permet en effet au précédent délégataire de rendre son système « non-interopérable » et de garder la collectivité captive, techniquement et financièrement ». En d’autres termes, Châteauroux Métropole est totalement indépendante de Saur pour l’utilisation future du service si le contrat de Saur n’est pas renouvelé.

Pour Gil Avérous, président de Châteauroux Métropole : « Avec Didier Barachet (vice-président délégué), nous nous étions fixés un challenge : moderniser le contrat d’eau de Châteauroux tout en baissant significativement les tarifs ! Après de longs mois d’échanges avec les candidats intéressés par notre projet, nous avons retenu l’offre Saur, qui présentait une plus-value technologique indéniable tout en restant très compétitive. Je suis fier d’avoir apporté à mes concitoyens ce nouveau service de télérelève des compteurs d’eau qui facilite leur quotidien. »

Pour Patrick Blethon, président exécutif de Saur : « Cette technologie de relève à distance améliore les conditions techniques d’exploitation du service, aide la collectivité à optimiser ses coûts et à avoir une meilleure maîtrise de son service d’eau. Elle permet aussi de rassurer les consommateurs en leur donnant de la visibilité sur leur consommation. »



contact(s) pour ce communiqué :

Contact presse : Saur – Laurent Maillard – 06 60 59 77 07 – laurent.maillard@saur.com