Accueil » Saur Solidarités » Handicap : une aire de jeux pour des enfants atteints de troubles psychomoteurs


Actualités du 3 juillet 2018



Handicap : une aire de jeux pour des enfants atteints de troubles psychomoteurs

 
 

Améliorer la vie des enfants handicapés et hospitalisés est le but de l’association Les Vendanges de l’espoir. Son antenne basée dans le Maine-et-Loire a mené un projet consistant à financer du matériel pour un institut médico-éducatif de Saumur. Saur Solidarités était à ses côtés tout au long de cette action.

 
 
 
 
 
 
 

L’association Les Vendanges de l’espoir, et notamment son antenne régionale basée à Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire), s’est donné pour objectif de venir en aide aux enfants malades, handicapés ou orphelins. Son action vise plus particulièrement les plus jeunes fréquentant des structures spécialisées. Elle participe à ce titre à des projets éducatifs ou au déploiement d’équipements spécifiques destinés à améliorer leur vie quotidienne. « Le projet auquel Saur Solidarités a contribué en septembre 2017 a porté sur le financement de matériel de motricité pour des enfants atteints de troubles psychomoteurs, informe David Raffier, chef d’agence à la direction régionale Saur Perche Pays de Loire. L’appui apporté par notre fonds d’entreprise a ciblé une opération bien précise, à savoir l’aménagement d’une aire de jeux adaptée à ces enfants au sein de l’institut médico-éducatif (IME) Chantemerle de Saumur. » Ce choix a reçu l’approbation unanime de Marc Bonnin, maire de la commune, de Stéphane Argoulon, président de l’antenne locale des Vendanges de l’espoir, ainsi que de Benoît Bidet qui a parrainé cette initiative auprès de Saur Solidarités.
 
 

Une journée de solidarité

 

La réalisation du projet soutenu par Saur Solidarités ne s’est pas limitée au seul achat des équipements ludiques. Elle a été de pair avec l’organisation d’une manifestation unique en son genre destinée à récolter encore plus de fonds en faveur de cette action menée en partenariat avec Les Vendanges de l’espoir. Son nom ? La « Journée de solidarité ». Cette dernière s’est déroulée en deux temps. Lors du premier volet de cette journée, les enfants de l’IME sont partis quelques heures vendanger les vignes environnantes accompagnés de ceux de l’école primaire de Montreuil-Bellay, ce moment de solidarité et de partage étant suivi d’une démonstration des pompiers locaux venus pour l’occasion. « Dans un second temps, notre participation a permis la tenue d’un concert ouvert au grand public le lendemain même de cette Journée de solidarité, poursuit David Raffier. De très nombreuses personnes se sont retrouvées lors de ce moment festif, donnant encore plus d’ampleur à notre démarche » Un succès qui traduit bien concrètement les valeurs communes de coopération, de bienveillance et d’empathie véhiculées tant par les Vendanges de l’espoir que par Saur Solidarités.

 
 

Vivre ensemble, c’est mieux

Les Vendanges de l’espoir ont été créées en 2013 par Sacha Goeller, chanteur du groupe Début de Soirée. L’association cherche à contribuer au soutien moral des enfants malades, orphelins, victimes de violence, quelles que soient leur origine et leur nationalité. Avec les « vendanges solidaires », des enfants de classe primaire participent aux activités proposées dans les vignes aux côtés des enfants qui ont un handicap et de leurs familles. L’association cherche ainsi à enseigner toute l’importance du « vivre ensemble » et de s’accepter mutuellement.




Top