octobre 24, 2016

Récupération du phoshore dans les eaux usées : Saur innove avec Extraphore™

Récupération du phosphore dans les eaux usées par Saur Saur a mis au point et breveté Extraphore™, une méthode novatrice de récupération du phosphore présent dans les eaux usées et les boues issues de leur traitement en station d'épuration. En recyclant un élément essentiel pour l'agriculture, ce procédé contribue avant tout à préserver la ressource naturelle.

Une innovation adaptée à un grand nombre de stations d’épuration

Si plusieurs procédés de récupération du phosphore existent actuellement sur le marché, la majorité d'entre eux n'en est encore qu'au stade expérimental ou leur application s'avère limitée à un nombre restreint de stations d'épuration (Step). Ces dernières doivent en effet être impérativement équipées d'une déphosphatation biologique et d'une digestion, ou d'un incinérateur. La solution Extraphore™ proposée par Saur ne nécessite ni digesteur, ni incinérateur. Cela lui permet de cibler un marché beaucoup plus large : toutes les Step équipées d'une déphosphatation biologique sont potentiellement concernées, et notamment celles d'une capacité inférieure à 50 000 équivalents-habitants (EH).

Une gestion intégrée du phosphore

« Avec Extraphore™, une démarche brevetée, Saur offre une gestion totalement intégrée du phosphore aux exploitants de Step, souligne Vincent Jauzein, ingénieur de recherche. Celle-ci va de l'estimation des flux dans les eaux usées en tête de station jusqu'à l'exportation du phosphore sous forme d'hydroxyapatite. Les boues issues des procédés de traitement sont, quant à elles, à faible teneur en phosphore, ce qui facilite donc les programmes concernant leur épandage sur les terres agricoles. » Par ailleurs, Extraphore™ présente de nombreux autres avantages :
  • régulation automatisée pour optimiser la déphosphatation biologique
  • économies de réactifs par rapport aux procédés physico-chimiques ou biologiques classiques
  • faibles coûts d'installation des équipements nécessaires à son fonctionnement
  • facilité de mise en œuvrefort taux de récupération du phosphore contenu dans les boues (jusqu'à 50 %).

Un intérêt économique et écologique

Extraphore™ possède un double intérêt économique et écologique. S'ils sont actuellement évalués à plus de 150 millions de tonnes par an, les besoins en phosphore devraient croître de plus de 40 % d'ici 15 ans. Cette envolée de la demande doit être mise en perspective avec la raréfaction d'une ressource dont le déclin de la production est attendu à l'horizon 2030, une pénurie totale étant annoncée d'ici la fin du XXIe siècle. Il devient donc essentiel - et urgent - d'élaborer des solutions pérennes afin de recycler au mieux un élément sans lequel il ne sera pas possible de nourrir la population mondiale. Avec Extraphore™, Saur contribue à son niveau à l'atteinte de cet objectif.

Les chiffres clés du phosphore :

  • 16 milliards de tonnes de réserves mondiales estimées, dont 30 % au Maroc et au Sahara occidental.
  • 150 millions de tonnes extraites chaque année.
  • 90 % du phosphore produit utilisé en agriculture (engrais) et pour l'alimentation du bétail.
  • 40 % d'augmentation de la demande annuelle d'ici 2030.
  • 975 000 t/an consommées en Europe, dont 92 % importées.
  • 20 % de la demande pourrait être couverte par le phosphore récupéré des eaux usées.

Contacts presse

Saur - Laurent Maillard - 06 60 59 77 07 - laurent.maillard@saur.com