Accueil » Smart services » Compteurs intelligents : la télérelève au service des consommateurs


Compteurs intelligents : la télérelève au service des consommateurs



La télérelève est une solution déployée par Saur pour aider les consommateurs à maîtriser leurs consommations d’eau. Mais les équipements en place dépassent la simple transmission à distance d’un index fourni par un compteur communicant. Ils génèrent également un éventail de services innovants pour les clients.


Saur propose à tous ses clients, des collectivités locales aux particuliers, une offre performante basée sur la télérelève des index de consommations d’eau. La solution déployée actuellement se base sur une technologie dite de deuxième génération, ou télérelève G2. Celle-ci se veut non seulement fiable et efficace, mais elle est aussi simple à déployer chez les consommateurs. « Il suffit aujourd’hui de remplacer les compteurs en place par des compteurs munis d’un module radio, explique Frédéric Brunner, responsable télérelève chez Saur. Les volumes consommés sont enregistrés chaque jour et directement transmis à nos centres de pilotage opérationnel (CPO) via un réseau d’émetteurs/récepteurs, appelés concentrateurs. »

Des avantages pour les particuliers et les collectivités

La télérelève G2 apporte de multiples services aux consommateurs et collectivités qui y souscrivent. Dans un cas comme dans l’autre, cette offre est totalement gratuite pour les clients. Par ailleurs, plus besoin pour eux d’être présents pour, par exemple, permettre aux techniciens de Saur d’accéder à un compteur situé à l’intérieur de leur domicile. « Outre le fait que nos clients peuvent disposer de leur index de consommation au jour le jour, ils bénéficient désormais systématiquement de deux factures semestrielles « au réel », souligne Frédéric Brunner. De plus, ils sont immédiatement alertés, soit par mail soit par SMS, si des consommations inhabituelles sont constatées. » Finies donc les facturations établies sur des consommations estimées ; terminées les mauvaises surprises en cas de fuite non détectée.


Pour les collectivités, là encore, les avantages de la télérelève G2 sont au rendez-vous. Ils se situent principalement à trois niveaux :
● une plus grande maîtrise de leur consommation d’eau par la transmission quotidienne d’index fournis par les compteurs communaux et d’alertes de consommation ;
● un meilleur suivi du réseau grâce à un suivi plus fin des rendements des réseaux sectorisés et des retours d’eau dans le réseau ;
● ces services peuvent être rendus grâce au déploiement d’une technologie interopérable et conforme à la norme Afnor en vigueur. Ainsi, en cas de changement de délégataire, la collectivité est en mesure d’exploiter librement le réseau de télérelève en place sans avoir à établir de convention avec le délégataire précédent.


Un fonctionnement sans danger et sécurisé

La télérelève G2 repose sur une brève émission – à savoir moins d’une seconde par jour – d’ondes radios. De plus, la puissance des signaux émis ne dépasse pas 0,65 V/m à 1 m du compteur. Cette valeur se situe bien en deçà de celles générées par d’autres appareils qui font désormais partie de la vie courante, tels les téléphones portables, les fours à micro-ondes, les plaques à induction, voire même les ordinateurs. Compte-tenu de ces faibles puissances et durées d’émission, les équipements mis en place ne présentent aucun danger pour la santé des abonnés. Ils répondent aussi aux recommandations émises par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP), tout en respectant les prescriptions d’un décret paru en 2003 concernant la protection des personnes au regard des champs électromagnétiques et du débit d’absorption spécifique (DAS) mesuré. « De plus, toutes les données émises sont entièrement cryptées de bout en bout et, par conséquent, leur transmission est 100 % sécurisée, ajoute Frédéric Brunner. Il faut aussi savoir que la durée de vie des batteries installées sur les compteurs d’eau communicants avoisine une quinzaine d’années, soit la longévité habituelle d’un compteur d’eau « classique ». » Pas de risque donc d’un dysfonctionnement intempestif dû à une panne d’énergie : la télérelève G2 « made in » Saur se veut d’une fiabilité à l’épreuve du temps.

Radiorelève ou télérelève ?

Saur propose une alternative à la télérelève pour répondre aux souhaits de certaines collectivités ou dans les zones rurales où le système de télérelève est difficilement déployable du fait de la faible densité des habitations : la radiorelève. Le choix de la technologie peut également dépendre des services que la collectivité souhaite apporter aux consommateurs. La télérelève offre en effet un plus large panel de services du fait de la plus grande richesse de données collectées.
Dans ce cas de la radiorelève, le relevé des compteurs d’eau est réalisé par un technicien circulant dans les périmètres concernés à bord d’un véhicule spécialement équipé. Les compteurs intelligents installés chez les consommateurs sont automatiquement activés lors du passage à proximité du « radioreleveur ». Habituellement, les radiorelèves sont effectuées deux fois par an au moment de la facturation. Mais Saur étudie aussi des partenariats avec des opérateurs de proximité (La Poste, collecte des ordures ménagères…) afin de densifier leur fréquence et, ainsi, offrir des services additionnels aux consommateurs et à la collectivité.





Top