Saur Solidarités Côte-d'Ivoire
Accueil » Qui sommes-nous ? » Saur Solidarités, au cœur de l’intérêt général » Projets soutenus en 2019 » Côte d’Ivoire : quinze points d’accès à l’eau remis en état


Côte d’Ivoire : quinze points d’accès à l’eau remis en état

L’accès à l’eau représente l’un des problèmes quotidiens majeurs rencontré par les habitants de Djébonoua (Côte d’Ivoire). En décembre 2019, Saur Solidarités a décidé d’épauler l’association Le Petit Colibri qui œuvre à la remise en état des points de pompage manuel dispersés à travers les quatorze villages de cette commune.

En Côte-d’Ivoire, la commune de Djébonoua possède 90 points de pompage manuel d’eau. Malheureusement, environ les deux tiers d’entre eux étaient hors d’usage début 2019, et Saur Solidarités a décidé de venir en aide à l’association Le Petit Colibri dont l’une des ambitions consiste à redonner une nouvelle vie à ces équipements. « Lorsque nous avons développé notre présence sur l’agglomération d’Agen (Lot-et-Garonne) il y a un peu plus d’un an, nous nous sommes naturellement intéressés à la vie associative de la ville, rappelle Jon Errecart, directeur de territoire. Plusiuers élus nous ont parlé du Petit Colibri et de ses actions en faveur de ces populations d’Afrique. L’une d’entre elles consistait à réhabiliter des pompes indispensables à la vie locale. Il nous a donc paru logique de faire remonter cette initiative auprès de notre fonds de dotation. » Un parrainage « gagnant », puisque l’appui de Saur Solidarités a permis de financer la remise en état de quinze pompes dès le printemps 2020.

Des relations privilégiées avec la Côte-d’Ivoire

Depuis très longtemps, Agen entretient des relations privilégiées avec certaines communautés de Côte d’Ivoire. Le séjour il y a quelques années de Constant, un prêtre venu se former dans cette préfecture du Sud-Ouest et très impliqué dans la vie de Djébonoua, n’a fait que renforcer les liens existants. « Le maire de cette commune est même venu signer une convention de coopération décentralisée en 2018 avec notre ville, informe Fabienne Chollet, présidente du Petit Colibri. Très vite, il est apparu que l’accès à l’eau était un véritable problème. Dans le cadre de cet accord, la mairie d’Agen a pu apporter un premier soutien à la réparation de nombreuses pompes. L’aide de Saur Solidarités nous permettra de continuer ce chantier. » Dès la réception des fonds – soit le 23 mars –, le contact a été pris avec un entrepreneur local qui s’est immédiatement attelé aux travaux. Sa mission : mener sa tâche au plus vite, afin de doter le maximum de villlages de la commune de points d’eau opérationnels avant les regroupements familiaux prévus lors des vacances de Pâques. Un impératif vital pour assurer une hygiène de base dans un contexte sanitaire (Covid-19) particulièrement sensible.

Bernard Lusset, adjoint au maire d’Agen et vice-président d’agglomération

« Un relais citoyen en écho à l’action municipale »

« La ville d’Agen a mis en place une action de coopération décentralisée avec la commune de Djébonoua. La signature de cette convention a eu lieu au printemps 2018. Dans ce cadre, nous avons pris à notre compte un certain nombre d’initiatives favorisant l’accès à l’eau dans les quatorze villages de cette commune ivoirienne, et un premier « lot » de quinze pompes a été remis en état. Toutefois, nous avons souhaité qu’un relais citoyen se fasse l’écho de l’action municipale. C’est ainsi que l’association Le Petit Colibri a vu le jour au printemps 2019. »

Le Petit Colibri : une entraide citoyenne pour les habitants de Djébonoua

L’association Le Petit Colibri est une structure créée en 2019 qui a souhaité ajouter une dimension citoyenne à l’action de coopération décentralisée portée par la mairie d’Agen auprès de la commune de Djébonoua. Sa toute première action a consisté en la récolte de dons (vêtements, livres, manuels scolaires, équipement agricole…) pour répondre aux besoins des habitants. Quatre tonnes de matériel ont ainsi d’ores et déjà été envoyés. Aujourd’hui, les membres de l’association cherchent à répondre à l’un des problèmes majeurs des villageois : l’accès à l’eau. Une préoccupation à laquelle Saur Solidarités a en partie répondu.