De l’eau pour le village de Tan Thoi

Saur Solidarités apporte son soutien au programme d’adduction d’eau propre mené par l’association Pousse Pousse sur l’île de Tan Thoi, au Vietnam. L’aide qui lui est apportée va toucher environ 200 familles vivant dans le delta du Mékong.

Les habitants de Tan Thoi (Vietnam) ne disposent d’aucune ressource d’eau potable pour leurs besoins quotidiens. Le fonds de dotation Saur Solidarités a retenu le projet conduit par l’association Pousse Pousse visant à acheminer de l’eau propre vers ce village érigé sur une petite île du delta du Mékong depuis un réservoir construit sur l’une des rives continentales du fleuve. « Nous avons commencé ce travail en 2014 et, à ce jour, nous avons réussi à raccorder cinq des treize hameaux de Tan Thoi, informe Isabelle Clémenceau, présidente de Pousse Pousse. L’aide financière apportée par Saur Solidarités va nous permettre d’étendre ce réseau de distribution d’eau à quatre ou cinq hameaux supplémentaires d’un seul coup ! » Soit environ 200 nouveaux foyers équipés de robinets d’ici un an.

Un changement radical des conditions de vie

Même si elle n’est pas de qualité potable, l’eau arrivant dans les maisons changera radicalement la qualité de vie des bénéficiaires de Tan Thoi. Plus besoin pour eux d’aller puiser l’eau saumâtre dans le fleuve, ni de stocker de l’eau de pluie, toujours dans des conditions d’hygiène aléatoires entraînant de nombreux problèmes sanitaires : troubles digestifs récurrents, infections virales et bactériennes, gastro-entérites, maladies parasitaires, etc. « Nous sommes reconnus en tant qu’ONG par le gouvernement vietnamien, et ce dernier nous fait entièrement confiance pour la réalisation des travaux, assure Isabelle Clémenceau. Les chantiers sont systématiquements menés par des locaux, et tous font l’objet d’un suivi régulier lors de missions semestrielles que nous organisons sur place. »

« J’ai pu voir les problèmes dus au manque d’eau »

La projet de Pousse Pousse a été « porté » auprès de Saur Solidarités par Karine Gérin, collaboratrice du pôle Reporting au CPO de Saumur (Maine-et-Loire). « Je suis moi-même maman de deux enfants vietnamiens et adhérente de longue date de cette association, raconte-t-elle. Lors d’un voyage humanitaire effectué au Vietnam, j’ai pu voir concrètement les impacts négatifs qu’un tel manque d’eau pouvait causer dans la vie des populations, et notamment ses ravages sur la santé des plus jeunes. » Suite à cette visite, il a été impossible pour Karine de rester sans rien faire ! C’est donc logiquement – et avec les encouragements de ses collègues du CPO – qu’elle s’est lancée dans le montage d’un dossier de parrainage auprès du fonds de dotation du groupe Saur. Un engagement couronné de succès et dont pourront bientôt profiter les familles les plus démunies de Tan Thoi.

Pousse Pousse : l’éducation et la santé des enfants de Tan Thoi

Basée au Plessis-Grammoire (Maine-et-Loire), Pousse Pousse a été créée en novembre 2003 avec l’objectif de favoriser la scolarité et l’accès au soins des enfants en situation de grande pauvreté résidant sur l’île de Tan Thoi. En 2019, plus de 360 jeunes étaient accompagnés par l’association reconnue comme ONG par le gouvernement vietnamien en 2016. Celle-ci a engagé un vaste programme d’acheminement d’eau propre vers les différents hameaux de l’île en 2014. Elle souhaite désormais compléter son action par la création de toilettes dans le village.